La pandémie a réduit les taux de natalité au Portugal


Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les données préliminaires d’une étude indiquent que la pandémie a fait baisser le taux de natalité dans les pays d’Europe du Sud notamment en Italie (-9,1%), en Espagne (-8,4%) et au Portugal (-6,6%).

C’est la principale conclusion d’une étude menée par l’Université Bocconi d’Italie et publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, utilisant des modèles numériques et analysant les données de 22 pays.

La pandémie est un facteur clé des changements dans les populations humaines affectant à la fois les taux de mortalité et de natalité.

Les données préliminaires suggèrent désormais que la pandémie de covid-19 a fait baisser le taux de natalité dans les pays à revenu élevé.

Pour mieux évaluer l’effet de ce virus, les auteurs de l’étude ont collecté des données mensuelles de janvier 2016 à mars 2021 dans un total de 22 pays.

Après plusieurs calculs comparatifs, les scientifiques ont utilisé des modèles pour tenir compte de la saisonnalité et des tendances à long terme.

En appliquant et en affinant les modèles, les données montrent que la pandémie s’est accompagnée d’une baisse significative des taux bruts de natalité au-delà de ce qui était prédit par les tendances passées dans sept des 22 pays considérés.

Ainsi, les taux bruts de natalité ont baissé de 8,5% en Hongrie, 9,1% en Italie, 8,4% en Espagne et 6,6% au Portugal.

En outre, la Belgique, l’Autriche et Singapour ont également enregistré une baisse significative des taux bruts de natalité, selon cette analyse.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Share
<
Ecouter EMP ECOUTER EN MODE PORTUGAL