Portugal: Dix infirmières ne sont pas allées travailler après la deuxième dose du vaccin


Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’ordre des infirmiers montre l es rapports de trois hôpitaux de la région du Centre et conseille de la  » prudence » dans la décision de vacciner toutes les infirmières en même temps.

Dans un communiqué envoyé hier après-midi aux rédactions l’ordre des infirmiers affirme avoir reçu des rapports de plusieurs professionnels qui, après avoir pris la deuxième dose du vaccin, « ont manifesté des effets secondaires très handicapants. Une situation qui les a obligés à rester à la maison et incapables de travailler ».

Ce sont des effets indésirables déjà décrits comme possibles dans le vaccin Pfizer, à savoir des douleurs intenses, de la fièvre, de la fatigue, des myalgies sévères et des maux de tête.

Selon Ricardo Correia de Matos le Président le l’ordre des infirmiers, ce sont des réactions qui se produisent également à la première dose, mais qui peuvent devenir «plus intenses» à la deuxième dose.

L’Autorité nationale des médicaments précise également que les notifications reçues, à ce jour, « révèlent une incidence d’effets indésirables chez environ <1% de tous les citoyens vaccinés ».

De plus, il rapporte que les effets indésirables décrits dans l’ordre de l’Ordre des infirmières, « sont décrits dans le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) et étaient donc attendus ».

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Soutenez En Mode Portugal avec Patreon!
Share
<
Ecouter EMP ECOUTER EN MODE PORTUGAL