Disparition de Maddie au Portugal en 2007 : un employé de l’hôtel suspecté de complicité


Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Selon le Dailymail, la police portugaise aurait identifié, parmi les employés de l’hôtel de Praia da Luz, une personne qui aurait joué le rôle de complice pour Christian Brueckner, le principal suspect de cette affaire.

Nouveau rebondissement dans l’affaire de la petite fille britannique Maddie McCann, disparue alors qu’elle passait ses vacances au Portugal avec ses parents. Selon nos confrères britanniques du Dailymail, la police portugaise aurait identifié, parmi les employés de l’hôtel de Praia da Luz, une personne qui aurait joué le rôle de complice pour Christian Brueckner, le principal suspect dans cette affaire.

Une addiction à la drogue

Cet employé aurait indiqué au pédophile allemand que la porte de l’appartement loué par la famille McCann était déverrouillée ce soir-là dans le but de faciliter un vol. Christian Brueckner vivait à cette époque principalement de vols commis sur des touristes étrangers pour payer son addiction aux drogues.

Les polices portugaises et allemandes connaîtraient le nom de cette personne qui, selon eux, aurait détaillé à Christian Brueckner les mouvements de tous les touristes séjournant dans le complexe Ocean Club de Praia da Luz au moment de la disparition de la petite fille de 3 ans.

Un témoignage crucial

Le témoignage de cet employé pourrait être crucial pour découvrir ce qu’il s’est passé dans la nuit du 3 mai 2007. La semaine dernière, la police britannique du Met a lancé un appel à témoin pour identifier un numéro de téléphone qui aurait contacté Christian Brueckner peu de temps avant la disparition de la petite Maddie.

Cependant, personne ne sait si le numéro de téléphone portable qui a appelé le numéro de téléphone de Brueckner appartient à cet employé suspect qui lui aurait fourni des informations cruciales sur les mouvements des touristes au sein de l’hôtel.

La porte de leur appartement ouverte

Plus embarrassant, les policiers portugais estiment aussi qu’une réceptionniste pourrait avoir, par inadvertance, indiqué à Brueckner que les parents McCann avaient laissé la porte de leur appartement ouverte ce soir-là alors qu’ils dînaient avec leurs amis au restaurant de l’hôtel.

Les détails de la réservation faite au restaurant par les McCann mentionnaient quelle table ils avaient choisi « pour rester à proximité de leurs enfants laissés seuls dans des chambres ».

Ce carnet de réservations aurait été laissé ouvert toute la journée, à la page en question, sur un comptoir visible de tous. La mère de Maddie McCann, Kate, avait d’ailleurs mentionné dans son livre rédigé sur la disparition de sa fille avoir eu connaissance de cet élément de l’enquête.

Source

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Share
<
Ecouter EMP ECOUTER EN MODE PORTUGAL